Premier bilan sur l’économie circulaire et les entreprises en France.

Les enjeux de l’économie circulaire représente sont importants pour maîtriser le dérèglement climatique et modifier les modèles de développement des entreprises.
Pour la première fois, une enquête auprès des entreprises a été réalisée au niveau national à ce sujet afin d’en déterminer les impacts et de mesurer les changement consentis par les entreprises en faveur d’une économie plus vertueuse et respectueuse de l’environnement.

Rappel : L’économie circulaire désigne un modèle économique dont l’objectif est de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et les gaspillages de ressources (matières premières, eau, énergie) ainsi que la production des déchets. Il s’agit de rompre avec le modèle de l’économie linéaire (extraire, fabriquer, consommer, jeter) pour un modèle économique « circulaire » [1].

L’enquête a été menée par les Chambres de Commerce et d’Industrie de l’Hexagone. Entre juin et octobre 2017, 997 entreprises (dont 66% de TPE et 29% de PME) ont été interrogées afin de dresser un état des lieux de leurs actions pour rendre l’économie plus circulaire et de connaître leurs besoins pour faire évoluer les habitudes de production et de consommation.

Les questions de l’enquêtes portaient sur les déchets, l’énergie, les transports et la logistique, les achats, l’offre de produits et services et les actions de mutualisation.

Les principaux enseignements de l’enquête.

Il ressort de cette enquête que :
- Les déchets constituent le domaine où les entreprises sont les plus nombreuses à avoir mis en place des actions. Il s’agit d’une thématique sur laquelle elles sont sensibilisées et accompagnées depuis de nombreuses années.

PNG - 221.4 ko
Source : enquête CCI France.




- Les entreprises déclarent agir sur leur consommation d’énergie, leur politique d’achats et la gestion de leurs transports.

PNG - 225.2 ko
Source : enquête CCI France




- Les démarches de mutualisation sont peu répandues dans les entreprises. Ce concept est plus récent. Il implique un engagement dans la recherche de synergies.

PNG - 179 ko
Source : enquête CCI France




- Selon la taille des entreprises, des différences notables apparaissent : les grandes entreprises déclarent agir davantage sur les thématiques déchets, énergie, achats et transports. Les moyens humains et financiers disponibles leur permettent de mettre en œuvre une stratégie en faveur de la circularité.
- Les TPE se distinguent sur leur offre de produits, leur taille offrant d’avantage de souplesse et d’agilité. Elles sont 65% à offrir des produits intégrant des critères environnementaux.

PNG - 175.7 ko
Source : enquête CCI France



Les raisons de la prise en compte de l’économie circulaire par les entreprises.

- Réduire les coûts : 71% des entreprises interrogées sont motivées par le fait de réduire leurs coûts ;
- Conviction personnelle : 56% le font en fonction de leur conviction ;
- Améliorer l’image de l’entreprise : 52% favorisent l’économie circulaire pour améliorer l’image de leur entreprise.

Vous trouverez le compte rendu complet de l’enquête ici.

Source : CCI France.

Rédaction du site des Experts de l’entreprise.


Notes

Commenter l'article