"Blacklist" photovoltaïque, pourquoi un tel dispositif ?

L’arnaque aux panneaux solaires, vous connaissez ? En effet, les entreprises proposant des offres frauduleuses sont nombreuses, ce qui a donné naissance à une blacklist du photovoltaïque.

Si vous ne vous êtes jamais penché sur le sujet, cette information vous a peut-être échappé, mais pourtant, c’est une réalité qui est là depuis déjà plusieurs années : les arnaques aux panneaux photovoltaïques.
Coup d’œil sur ce fléau qui a touché et touche encore de nombreux ménages, mais aussi, quelques conseils pour éviter de se faire avoir et des informations pour connaître la blacklist du photovoltaïque. 

Blacklist photovoltaïque, pourquoi un tel dispositif ?

Pour comprendre pourquoi il existe une blacklist du photovoltaïque, il faut remonter à la source qui a suscité la mise en place de ce dispositif notamment par des associations spécialisées dans la protection des consommateurs. En fait, c’est l’arnaque constatée via les photovoltaïques qui est à l’origine de la mise en place de cette liste noire du photovoltaïque.
Depuis plusieurs années, des entreprises peu scrupuleuses ont profité du succès de ce type d’installations chez les personnes souhaitant mettre en place des panneaux solaires chez elles pour monter de véritables arnaques au photovoltaïque. 

Se présentant comme des organismes ou des entreprises publiques, ou encore promettant des prix défiant toute concurrence, ces entreprises démarchent des milliers de personnes en optant pour le porte-à-porte, mais aussi en présentant leurs offres sur des salons et foires.
Tout est fait pour que l’offre et les travaux qui seront réalisés semblent sérieux, mais il n’en est rien. Certains n’ont jamais vu l’installation se faire quand d’autres ont bien eu droit à des travaux, mais l’expérience s’est très vite avérée catastrophique. 

L’arnaque au photovoltaïque est d’autant plus grave qu’elle représente un investissement lourd pour de nombreux foyers qui auront parfois du mal à se retourner contre l’entreprise frauduleuse pour récupérer leur argent. 

Mieux vaut prévenir que guérir.

Pour éviter de faire appel à une entreprise frauduleuse, il vaut mieux connaître un peu son sujet avant de se lancer dans la pose de panneaux solaires. De nombreux blogs et sites (comme par exemple 123immo.info) permettront de se renseigner et d’apprendre ce qu’il faut savoir avant d’entamer les démarches.
Qui plus est, de nombreuses associations ont dressé une blacklist du photovoltaïque destinée à répertorier les entreprises à l’origine d’arnaques. Cette blacklist du photovoltaïque pourra être consultée en sollicitant les associations spécialisées dans ce type d’arnaques. Elles seront d’ailleurs en mesure de lister les signaux d’alerte tels que des actions qui ne sont pas pratiquées par les entreprises sérieuses et ainsi de mettre la puce à l’oreille des consommateurs qui entreprendraient ce genre de projet. 

Plus que cette fameuse blacklist du photovoltaïque, les témoignages seront également une bonne source d’information pour les personnes souhaitant mieux comprendre les procédés frauduleux mis en place par certaines entreprises (un témoignage à découvrir ici).
Il y aura également les informations légales à connaître afin de savoir dans quoi l’on met les pieds afin d’être mieux protégé. Bref, ces associations sont d’une grande aide lorsque l’on souhaite savoir quelles entreprises figurent sur la blacklist du photovoltaïque, mais aussi quelles sont les bonnes pratiques pour se protéger. 

Enfin, ces associations accompagnent également les victimes qui sont malheureusement encore nombreuses afin de savoir de quelle façon elles pourront solliciter la justice pour obtenir réparation et les accompagner dans leurs démarches. 

Bien entendu, il existe également des entreprises tout à fait honnêtes dans le secteur du photovoltaïque qui seront totalement à même de répondre à la demande des clients. Mais face à la multitude d’arnaques signalées pour ce type de travaux, mieux vaut se montrer prudent afin que tout se déroule bien.

Article sponsorisé.

Commenter l'article