Bignon Lebray accompagne Alzprotect dans sa levée de fonds.

Bignon Lebray a conseillé Alzprotect dans le cadre de sa levée de fonds de 14 millions d’euros afin d’accélérer le développement des traitements des maladies neurodégénératives.

L’équipe du cabinet Bignon Lebray de Lille, formée par Thomas Buffin (avocat associé, Département Fusions-Acquisitions, Droit des sociétés et Private Equity) et Tanguy Dubly (avocat, Fusions-Acquisitions, Droit des sociétés et Private Equity), a conseillé la société lilloise biopharmaceutique Alzprotect dans le cadre du financement du développement en phase II de la molécule AZP2006. Ce traitement est développé dans l’indication de la (PSP) Paralysie supranucléaire et permet de traiter notamment les maladies neurodégénératives dont les maladies d’Alzheimer et de Parkinson.

Lors de cette opération, la société Alzprotect, dirigée par Philippe Verwaerde, a initié une levée de fonds estimée à 14 millions d’euros, souscrite à majorité par Xerys Gestion, à hauteur de 12 millions d’euros, alors que les 2 millions d’euros restants ont été financés par les investisseurs historiques : Nord France Amorçage, Finovam, l’Université de Lille, Participations Besançon et des investisseurs privés.

Ce deuxième tour de table survient à l’heure où l’industrie pharmaceutique estime que la PSP représenterait un marché d’environ 700 millions de dollars. Cette première étape de validation du concept produit permettrait des avancées significatives dans le domaine de la santé.

Conseil juridique (Alzprotect)

Thomas Buffin (Avocat associé)
Tanguy Dubly (Avocat)

Responsable communication et marketing


Commenter l'article